Vous êtes dans : Accueil > Votre cadre de vie > Environnement > Nuisibles

Nuisibles

Frelons asiatiques termites, ragondins ... autant d'espèces animales envahissantes contre lesquelles il est nécessaire de lutter afin de préserver la biodiversité.
La commune a choisit de soutenir financièrement les particuliers confrontés à la présence de termites ou de frelons asiatiques, en prenant en charge 50 % du coût TTC de la destruction, l'intervention communale étant plafonnée à 100 euros pour les frelons asiatiques et à 1800 euros pour les termites.

Par ailleurs, un soutien financier sera apporté à l'Association Communale de Chasse Agréée, afin de permettre la mise en place de battues aux ragondins, et une indemnisation des chasseurs à hauteur de 1,20 euros par animal tué. L'objectif est de lutter contre l'érosion des berges, la destruction des cultures et la préservation de la santé humaine.

Termites

Un foyer de termites a été découvert à Montoir-de-Bretagne. Un arrêté préfectoral a donc classé l’ensemble du territoire de la Commune comme contaminé par les termites. Les termites génèrent des dégâts dans les bâtiments en dégradant le bois et ses dérivés

Des obligations s'imposent au vendeur en cas de vente d’un immeuble : la réalisation d’un état parasitaire du bâtiment est obligatoire. Il doit être effectué par un professionnel certifié ou qualifié.

Si vous constatez la présence de termites dans votre logement, vous devez le déclarer en mairie, que vous soyez locataire ou propriétaire, sur papier libre ou à l'aide du formulaire de déclaration ci-dessous.

Notice explicative Cerfa termites (pdf - 109,71 ko)

Cerfa déclaration Termites (pdf - 295,94 ko)

 

Moustiques Tigres 

 
tiger-mosquito-49141_1920 (Agrandir l'image).

L'Agence Régional de Santé demande aux Communes de participer à la surveillance du moustique tigre. Sa présence est avérée en Vendée. Il peut, dans certaines conditions bien particulières, transmettre la dengue ou le chikungunya. Bien que ces maladies sévissent principalement en zones tropicales, la survenue de cas autochtones (contractés sans voyage) en France métropolitaine représente un risque bien réel.

Comment le reconnaître ? Le moustique tigre est très facile à identifier grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur le corps et sur les pattes qui lui donnent un aspect très contrasté. C’est un moustique de petite taille (plus petite qu’une pièce d’un centime d’euro) ne dépassant pas 1 cm d’envergure.

Pour signaler sa présence :  http://www.signalement-moustique.fr

Le frelon asiatique

frelon asiatique (Agrandir l'image).

Ces dernières années, le frelon asiatique s'est beaucoup propagé et pose un problème de santé publique du fait des risques de piqûres et de perte de biodiversité. La Commune a décidé d’adhérer au plan d’action de lutte collective contre le frelon asiatique proposé par la FDGDON 44 (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles).
Si vous identifiez un nid de frelon asiatique dans votre propriété, vous pouvez contacter l'accueil de la Mairie 02 40 45 45 00. Un référent communal viendra identifier et authentifier le nid de frelon asiatique, déterminer le niveau d’urgence de sa destruction, évaluer la hauteur, ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour l'enlèvement et faire le lien avec la FDGDON 44.
La Commune prend en charge 50% de l’intervention de l’entreprise, cette participation de la Commune étant plafonnée à 100 € par intervention. Le solde vous sera directement facturé par l’entreprise prestataire.

La chenille processionnaire du pin

Chenilles_processionnaires_(12) (Agrandir l'image).

La chenille processionnaire du pin est un redoutable fléau pour les pins : non seulement elle peut causer de graves dégâts aux arbres, mais de plus elle est très urticante et allergisante. La lutte contre ce ravageur passe par la destruction des nids et le piégeage des chenilles.

A ce titre, les services municipaux (Espace Vert) agissent depuis plusieurs années sur les sites les plus sensibles (Parc Laennec / sortie école Victor Hugo).
Le plan de régulation de ces chenilles se déroule sur plusieurs périodes :
Durant les vacances de la Toussaint, la pose d’éco-pièges (collerettes récupérant les chenilles et les guidant vers une poche remplie de terre) et le nettoyage des nichoirs à mésanges bleues installés depuis plusieurs années (en lien avec les écoles) agissent en complémentarité afin de réduire la population de chenilles, au mois de Mai, la pose de pièges à phéromones permet de piéger les papillons mâles et donc de limiter la reproduction.
De plus, le service environnement planifie chaque année le passage de la FDGDON (organisme départemental luttant contre les organismes nuisibles et envahissants) pour traiter les pins infectés à l’aide de bacille de Thuringe. Traitement non dangereux pour l’homme, il agit lors de l’ingestion par les chenilles des aiguilles de pin.

L’ensemble de ces modes d’actions écologiques tendent à faire diminuer considérablement le nombre de chenilles processionnaires. Les particuliers peuvent également faire appel à la FDGDON, afin de faire traiter leurs arbres (chênes ou pins) ; il s'agit d'une prestation payante en fonction du nombre d'arbre infestés.

Par ailleurs, les services communaux se tiennent disponibles pour expliquer de manière pédagogique, les différentes solutions mises en œuvre.

Partager sur :

  • facebook
  • twitter
  • viadeo